ET SI RETROUVER SON ÂME D’ENFANT ÉTAIT LA CLÉ DU BONHEUR

retrouver son âme d'enfant l clé du bonheur

Avez-vous remarqué que les enfants ont toujours l’air heureux, plein d’énergie et d’enthousiasme? Faire confiance, rêver, aller vers l’autre…toutes ces choses qu’un enfant fait spontanément semblent être inaccessibles pour un adulte. Et pourtant, c’est ce qui pourrait rendre notre vie meilleure. Et si retrouver son âme d’enfant était la clé du bonheur?

Depuis que je suis maman, je suis étonnée de voir la facilité avec laquelle les enfants s’émerveillent devant un oiseau, un arbre ou quelques flocons de neige. Ils arrivent encore à trouver une beauté dans la vie et la nature qui me surprend encore aujourd’hui.

Article à lire: VIVRE AVEC LE VITILIGO

Sans être une grande idéaliste, je ne peux m’empêcher de penser que la clé du bonheur ne se trouve sûrement pas dans la manière de penser d’un adulte. Bien souvent notre rapport à l’autre est plein de préjugés et nous nous jugeons trop durement, en se mettant la pression sur beaucoup de sujets.

Quand on est une femme, la charge mentale a tendance à amplifier encore plus ce sentiment. C’est une des raisons pour lesquelles je me suis lancée dans le projet The Focus. Je vous en parlerai dans quelques jours!

Nous avons des choses à apprendre des enfants. Ces enfants que nous avons été et que la vie, la raison et aussi l’éducation ont façonné pour se conformer à ce que la société attend de nous.

Oser rêver, une clé du bonheur

À quoi rêviez vous enfant ? Est ce que vous vous rappelez du sentiment que ce rêve faisait naître en vous ?

Quand on est enfant on croit en ses rêves, on n’imagine pas une seconde que ce que l’on souhaite devenir ou accomplir ne se réalisera pas. Aucune barrière n’existe !

Cette croyance est un moteur puissant qui permet de se surpasser et de dépasser ses limites. Chacun de nous a besoin de croire en ce qu’il fait et que nos aspirations vont se réaliser. C’est ce qui fera la différence entre une personne qui arrive à s’épanouir dans la vie parce qu’elle tentera de réaliser ses rêves et une personne aigrie.

Ce n’est pas un hasard si de plus en plus de personnes quittent leur emploi, souvent bien payés, pour changer de vie. Ils préfèrent gagner moins d’argent pour faire un travail qui leur tient à coeur, un travail qui les fait vibrer.

Réapprendre à faire confiance

La confiance en l’autre est sans doute ce que nous perdons le plus en devenant adulte.
Les épreuves de la vie et aussi les déceptions finissent par écorcher notre confiance en l’autre. On apprend à se méfier, à douter de l’autre et des ses motivations envers nous.

Pourtant chez un enfant ce sentiment est inconnu. Regardez comment les enfants parlent aux autres, mêmes aux inconnus. Ils ne jugent pas sans connaître. Quelques minutes suffisent pour qu’ils deviennent « amis » et jouent ensemble plusieurs heures !

Et bien souvent ils ne font pas de différences par rapport à la couleur de la peau et encore moins la différence de culture. C’est une vraie leçon de tolérance.

Retrouver son âme d’enfant c’est aussi apprendre la tolérance et accepter l’autre avec sa différence. Bien entendu pour leur sécurité on doit apprendre aux enfants à ne pas suivre des inconnus.

Renouer avec le rire

Avez-vous déjà observé les enfants dans une cour de récréation? Ou s’amuser à un anniversaire?

En général on entend, des cris beaucoup de cris et surtout des rires. Ils respirent le bonheur. Vous voyez où je veux en venir, n’est ce pas?

Les bienfaits du rire ne sont plus à démontrer. Lorsqu’on rit, on libère l’hormone du bonheur. Le ressenti sur le corps et les émotions est immédiat. On est tout de suite moins stressé et plus détendu.

Le rire est un véritable anti-dépresseur gratuit et efficace. Il est surtout à la portée de tous. N’hésitez pas à vous faire une séance de ciné avec une bonne vieille comédie et pourquoi pas une bataille de coussins avec vos enfants ou neveux/ nièces?

Donner de l’amour sans condition

Bien souvent on a du mal à aimer profondément, sincèrement que ce soit dans les relations amoureuses ou amicales. On a tendance à poser des conditions par peur de souffrir.

L’enfant lui ne se pose pas de question il aime inconditionnellement. Et on s’en aperçoit quand même après l’avoir grondé il revient vers nous et cherche un moment de tendresse.
Cette capacité à pardonner et aller de l’avant permet de sentir pus léger, de ne pas surcharger son mental de pensées négatives.

Et vous quelles astuces utilisez-vous pour mettre plus de bonheur dans votre vie?

Share:
1 comments so far.

Une réponse à “ET SI RETROUVER SON ÂME D’ENFANT ÉTAIT LA CLÉ DU BONHEUR”

  1. […] nous indique comment réagir face à chaque situation. Et qui parmi nous n’a jamais eu envie de retrouver son âme d’enfant rien que pour ressentir à nouveau le sentiment […]

Laisser un commentaire

NEWSLETTER

%d blogueurs aiment cette page :